Accueil du site > LA VIE DE NOTRE ASSOCIATION > Nos 10 ans déjà, fêtés le 3 avril 2016

Nos 10 ans déjà, fêtés le 3 avril 2016

vendredi 22 avril 2016, par Josette, Monique

Nos 10 Ans fêtés le 3 avril 2016 :

Journée magistrale réussie malgré la gadoue qui rendait le chemin difficilement praticable, mais grâce au soleil, à l’ingéniosité tenace des jardiniers qui ont improvisé une voie de palettes, nous avons accueilli de nombreux amis fidèles, des personnalités ainsi que des nouveaux visiteurs qui découvraient, éblouis, notre petit paradis. Tout était épatant : la sangria de Paul, le buffet, les gâteaux, le discours de Josette qui rappelait toutes les actions accomplies par l’association depuis 10 ans (de quoi être fiers), puis le témoignage de Maurice qui évoquait ses souvenirs de jardinier avec nous, puis la chanson « des dix ans » menée par Gilles, puis les gagnants de la course de brouettes : Marie-Christine et Stanislas ont remporté la « serfouette d’or » et les joyeuses voix de la « chorale spontanée » s’en sont données à « chœur » joie jusqu’au soir. Que de bons souvenirs sur ces jardins enchanteurs !

JPEG - 172.4 ko

L’histoire, par Josette

10 ANS DEJA !

Dix ans déjà ! Il faut le dire cela s’est passé avec une rapidité incroyable ! Un espace sauvage que nous allons jardiner pour des jardins biologiques. Quelle chance à 13 kms de la capitale !

En 2004, a germé dans la tête de quelques habitants, pour les habitants, l’idée de donner vie à cet espace de 43 ha (Florence, Claude, Michelle, Eliane, Paulette). Démarche auprès du Conseil Départemental, propriétaire des lieux, qui a été partant de suite. Démarche auprès des associations environnantes pour présenter le projet, puis trouver des « amoureux de la terre » pour cette aventure.

En 2006, l’ouvrage de terrain s’est mis en place. Défrichage immédiat d’un espace de près de 3 ha, puis métrage, bornage, pour la mise en place de jardins collectifs : jardiner ensemble et se partager les récoltes.

A la demande de l’un d’entre nous (Youcef), ont vu le jour en 2008 des jardins semi-individuels, semi-individuels pourquoi ? Parce qu’on récolte pour soi, mais on participe aux tâches collectives : pour cela, s’est mis en place, une journée mensuelle du faire ensemble pour l’entretien des espaces communs, l’acheminement de l’eau, l’entretien du verger, de la parcelle destinée à l’Epicerie Sociale ….

En 2006, nous sommes partis sur 7 jardins semi-individuels de 200 m² environ chacun. Aujourd’hui, 57 jardins, mais de plus petites tailles (diviser en deux certains de 200 m² et en créer d’autres). Et toujours les deux collectifs. Puis deux jardins pédagogiques Puis une nursery Puis un espace de plantes aromatiques alimenté bientôt, nous le souhaitons, d’un jardin des simples sur l’idée d’une nouvelle arrivante (Virginie) Puis un verger Puis, cette année, un espace de culture de blé Puis l’installation d’abris de jardin Puis l’installation de cuves à eau Puis l’installation d’un container offert par le conseil départemental et habillé en matériaux bio par nos soins avec l’aide financière à 50 % du conseil régional Puis l’installation de toilettes sèches Puis l’organisation d’une Foire bio sur l’idée d’un jardinier (Hervé) Puis l’installation de trois ruches également sur l’idée de l’un d’entre nous (Jean Claude) Puis, puis ….. toujours nous avançons grâce à l’idée géniale de l’un ou l’une d’entre nous.

Et pour le fonctionnement : Une journée du Faire ensemble mensuelle. Trois fêtes annuelles ouvertes à tous - population, association, élus, nos voisins de la Plaine ... L’ouverture de nos jardins aux visiteurs, régulièrement et plus précisément en septembre lors de la journée nationale de la journée des jardins.

TOUT CE FONCTIONNEMENT AUSSI PAR ET GRACE A :

Notre ange gardien veillant sur le fonctionnement sur place (Paul) Un « directeur » des travaux (Gilbert) Une organisatrice des festivités (Monique) Une organisatrice de la foire bio (Géraldine) Une madame graines (Françoise) Une veilleuse de nos finances (Francine) Un Conseil d’Administration et Un bureau qui essaient d’être efficaces ….. Et, aussi, et surtout, toutes ces petites mains, sans lesquels ce jardin ET CET INSTANT ne tiendraient pas ! Admirez ces décorations colorées et originales confectionnées par Christine et Danielle. Qu’elles en soient remerciées.

Voyez :

En 2010, mise en place d’un espace de 200 m² pour alimenter en légumes les bénéficiaires de l’Épicerie Sociale basée au Plessis Trévise. Espace entretenu par tous les jardiniers sous le regard vigilant d’une référente (Wanièce)

En 2010 aussi, l’un d’entre nous a eu l’idée géniale d’organiser une foire-bio, la commune de La Queue en Brie, nous a autorisé de l’organiser sur sa ville, beaucoup de visiteurs : 4 conférences de qualité, un espace de restauration, restauration confectionnée par nos soins (saucisses frites bio, du sucré/salé), des exposants alimentations et associatifs, des jeux, une tombola, tout cela alimenté, si je puis dire, par un ou deux groupes musicaux.

Des visites, beaucoup de visites sur nos jardins : une jeune diplômée d’une école paysagiste intéressée par notre fonctionnement, venue nous voir pour faire sur sa ville des jardins et un fonctionnement identiques, une élue d’une ville de Seine et Marne, qui elle aussi a mis en place des jardins potagers auto-gérés, parce qu’il faut que vous sachiez que notre philosophie est de garder notre indépendance d’une part, et d’autre part, de veiller à ce que la faune et la flore soit respectée, d’ailleurs notre installation nous sommes partenaires de la LPO, à veiller d’utiliser le moins d’eau possible par des méthodes, telles le paillage, le BRF, La jardinière du potager du Roy de Versailles, avec laquelle nous avons échangé des plants, Une ferme du Burkina Faso accompagnée du CCFD, avec laquelle nous sommes toujours en relation, Un groupe d’étudiants de l’UPEC de Créteil voulant installer des jardins potagers sur la fac de Créteil, Des relations continues depuis 4 ans avec des étudiants de l’Institut AgroParisTech : (Institut des sciences en industries du vivant et de l’environnement, établissement d’études supérieures et de la recherche scientifique), nous avons assisté à "l’intronisation" de l’une d’entre eux. Poursuite régulière de notre collaboration, dans le cadre du projet JASSUR, avec différents étudiants de laboratoires établis sur toute la France : prélèvement de vers de terre sur place pour voir l’évolution du sol, rôle des jardins associatifs urbains sur le cycle de l’eau en ville, analyse des légumes, de l’évolution de la terre ….

Petit à petit, nous avançons, beaucoup, beaucoup de visites, de rencontres, de demandes : comment on fonctionne, comment procéder .... Accueil d’une association de jeunes adultes de Chennevières, D’un groupe de personnes sourdes, Du centre d’hébergement ADOMA deux années et conseillé en même temps par l’un d’entre nous pour la mise d’un jardin sur place, De deux associations d’enfants et d’adultes handicapés, actuellement chez nous, Rencontre avec les écoles : sur place et chez elles pour des conseils, Des centres de loisirs des villes alentours, Une association d’Orly « Orly en transition » intéressée par notre démarche, venue sur place nous rencontrer pour mettre en place sur leurs lieux l’identique. L’an passé, trois d’entre nous ont participé à une réunion préparatoire de la COP 21 organisée par le Conseil Départemental (Annie, Fatima et Gilbert). Chaque année nous sommes présents sur le stand Nature et Progrès au Salon Marjolaine. Collaboration avec la LPO par notre accompagnement lors de relevés d’oiseaux sur la Plaine….. La liste n’est pas close, ce sera pour dans dix ans parce qu’il faut terminer pour nous restaurer.

Je souhaite dire à nos invités (anonymes, élus) que notre particularité : avancer de l’idée de l’une ou l’un d’entre nous, ce qui nous soude, fait notre force, notre invincibilité. De l’amitié sûre.

J’en suis très fière. Josette.