Accueil du site > RÉINTRODUCTION DE HERISSONS > Avril-nov 2017 : 59 hérissons remis en liberté !

Avril-nov 2017 : 59 hérissons remis en liberté !

mercredi 15 novembre 2017, par Didier

Par l’action commune de l’Association FAUNE ALFORT (voir : https://www.faune-alfort.org) en partenariat avec notre association LES JARDINS DES BORDES, nous aurons réintroduit (d’avril à novembre 2017) 59 hérissons (qui avaient, soit été blessés et qui, après soins et convalescence auprès de nos amis vétérinaires au sein de l’Ecole Vétérinaire de Maisons-Alfort, ont retrouvé santé et tonus/ou bien qui avaient été gardés par des particuliers).

Après accueil des hérissons sélectionnés par FAUNE ALFORT, ces derniers sont répartis et installés temporairement dans 5 enclos grillagés au sein des JARDINS DES BORDES, d’abord portes fermées pendant 10 à 15 jours pour les acclimater, ensuite portes ouvertes pour recouvrer la liberté (et au besoin revenir manger quelques croquettes les premiers jours) :

  • 1ère réintroduction : 10 avril 2017 (3 hérissons),
  • 2ème réintroduction : 3 mai 2017 (3 hérissons),
  • 3ème réintroduction : 7 juin 2017 (5 hérissons),
  • 4ème réintroduction : 30 juin 2017 (5 hérissons),
  • 5ème réintroduction : 18 juillet 2017 (9 hérissons),
  • 6ème réintroduction : 18 août 2017 (15 hérissons),
  • 7ème réintroduction : 14 septembre 2017 (11 hérissons),
  • 8ème réintroduction : 16 octobre 2017 (3 hérissons),
  • 9ème réintroduction : 30 octobre 2017 (5 hérissons) / remis en liberté le 14/11/2017.

Chacune des réintroductions requiert implication, coordination et bénévolat.

Bien entendu, c’est un apprentissage permanent et l’équipe d’une dizaine de jardiniers bénévoles des JARDINS DES BORDES qui se sont impliqués dans cette démarche autour de Michel Faraut ont connu des moments de doute, des erreurs, des échecs. Toutefois, les conditions d’hébergement temporaire des hérissons ont évolué tout au long de l’année : elles se sont améliorées aussi bien en termes de confort pour les petites bêtes que d’hygiène. Nous maîtrisons mieux l’élimination des déjections et la désinfection des enclos temporaires. Nous ferons encore mieux en 2018 !

LES JARDINS DES BORDES, par nos résultats dès cette première année de réintroduction de hérissons (2017) et par notre fonctionnement est devenu le site de référence pour le CEDAF de Maisons-Alfort dans leur programme de réintroduction des hérissons (Centre d’accueil de la faune sauvage d’Alfort (CEDAF) auquel l’association FAUNE ALFORT est rattachée est habilité à recevoir, soigner, réhabiliter et relâcher dans la nature les animaux de la faune sauvage européenne blessés ou en situation de détresse).

C’est une action pleine de sens, un sauvetage d’importance puisque près de 2 millions de hérissons disparaîtraient chaque année, écrasés par les voitures, empoisonnés par les pesticides et les produits anti-limaces, noyés dans des piscines ou expulsés de leurs habitats naturels.

"Là où dans les campagnes il y avait 100 hérissons, il n’y en a plus que 3 à présent !", s’inquiète l’ONG "Sauvons les hérissons" à l’origine d’un appel à l’aide adressé au ministère de l’Environnement. Selon leurs calculs, les petits mammifères auront disparu d’ici à 2025.

AVIS à l’attention de l’ensemble des jardiniers des Bordes :

ATTENTION : MERCI A TOUS D’ÊTRE ULTRA VIGILANTS LORS DES INTERVENTIONS DANS LES PARTIES COMMUNES (notamment tondeuse).

Merci de passer le mot !

P.-S.

JPEG - 805.4 ko

Portfolio

Nos enclos temporaires à hérissons